Vous hésitez sur la meilleure période pour vous rendre à Bruxelles et ne savez pas vraiment à quoi vous attendre dans cette ville ? Nous avons quelques conseils pratiques à vous donner afin que vous puissiez préparer au mieux votre visite de la capitale multiculturelle de la Belgique.

Quand y aller : les meilleures saisons pour découvrir Bruxelles sont généralement le printemps et l’automne. Vous n’échapperez sans doute pas à quelques gouttes (malgré sa réputation, Londres est en fait moins pluvieuse), mais c’est de mai à août que vous aurez le plus de pluie, ainsi que pendant les longs mois d’hiver, de novembre à janvier.

Arrivée : le plus simple pour venir de l’aéroport de Bruxelles est d’emprunter les transports ferroviaires belges. Il y a un train toutes les 15 minutes et il est possible d’acheter un billet de seconde classe par Internet ou à la billetterie de la gare. L’aller simple coûte 8,60 € et l’aller-retour 17,20 €. Il faut compter environ 20 minutes pour atteindre la gare de Bruxelles-Central.

Langue : à Bruxelles, les deux langues officielles sont le français et le flamand (néerlandais belge), le français étant de loin le plus parlé. La plupart des locaux ne parlent pas couramment l’anglais (souvent même pas du tout). Sortir dîner dans certains quartiers de la ville peut ainsi s’avérer un peu compliqué. En revanche, les annonces et panneaux de signalisation dans les transports publics sont également en anglais. Pensez à apprendre quelques phrases types dans la langue locale et/ou à vous munir d’un guide de conversation ou d’une application de traduction.

Pourboires : le service est compris dans le prix des hôtels et restaurants, ainsi que dans le tarif au compteur des taxis. Il est bien vu de laisser 2 € pour le ménage lorsque l’on quitte l’hôtel et d’arrondir la note pour les serveurs et les chauffeurs de taxi. Il est inutile de laisser de gros pourboires.

Sécurité : Bruxelles est une ville où l’on se sent généralement en sécurité, les crimes violents y sont très rares. Comme dans la plupart des grandes villes d’Europe néanmoins, pickpockets et menus larcins sont fréquents. Il est conseillé aux hommes de placer leur portefeuille dans une poche frontale, et aux femmes de bien fermer leur sac et de le porter en bandoulière. Soyez particulièrement vigilant dans les gares et les lieux touristiques très fréquentés.