Si vous visitez Paris pour la première fois, préparez-vous à tomber sous le charme en l’espace de quelques heures. Histoire de commencer cette belle histoire d’amour comme il se doit, voici quelques conseils pour savoir quand partir et à quoi vous attendre.

Quand y aller : il n’y a pas de mauvaise saison pour visiter Paris, même si vous avez plus de chances de profiter durablement d’une météo favorable à la fin du printemps et au début de l’automne. L’été est également très agréable, mais en raison de la forte affluence de touristes, vous risquez de faire la queue plus longtemps pour accéder aux monuments et de payer plus cher vos billets d’avion. L’hiver, c’est exactement le contraire.

Notez que la plupart des Parisiens prennent leurs vacances en août. La ville est donc beaucoup plus calme et de nombreux magasins et restaurants sont fermés, surtout en dehors des principaux quartiers touristiques.

Langue : ne partez pas du principe que tout le monde sur place parle anglais : posez d’abord la question (« parlez-vous anglais ? »), et si la réponse est négative, soyez préparé : gardez toujours à portée de main un guide de conversation dont vous aurez marqué préalablement les pages ou une application de traduction.

Pour faire bonne impression, pensez à dire « bonjour » (pas forcément à quelqu’un en particulier) lorsque vous entrez dans un magasin ou un restaurant, et « merci, au revoir » lorsque vous en sortez.

Pourboires : un petit pourboire est toujours apprécié, mais il n’est pas nécessaire de laisser un trop gros montant. Dans un taxi, arrondissez le prix de la course à l’euro supérieur ; au restaurant, laissez 5 à 10 % de l’addition (même si le service est compris) ; à l’hôtel, donnez jusqu’à 5 € aux employés d’étage, voire un peu plus si votre séjour dure plus de trois jours. Il est également de bon ton de laisser un pourboire de 2 € au bagagiste qui porte votre valise jusqu’à la chambre. Si vous assistez à une visite guidée dans un musée ou un autre monument, laissez un pourboire d’un ou deux euros au guide à la fin de la visite.

La culture des cafés : l’un des plus grands plaisirs de la vie parisienne consiste à s’installer à la terrasse d’un café pour regarder la vie se dérouler sous vos yeux. Une fois que vous trouvez une table, vous pouvez y rester tant que vous le souhaitez, même si vous n’achetez qu’une seule consommation. En effet, il est considéré comme impoli de presser les clients.